Trouble and Me

© Saâd Kadhi

‘The mind slivers
Patient, my mind quivers
Stand and deliver
A better way, a solace for my soul, hey
In any river
Come along, come together
Witness the happening
Where sane folk slowly lose control, hey

Trouble and me
Trouble and me
Trouble and me
Trouble and me
I feel it all the time
I’m hanging on the line
Trouble and me…

Trouble + Me. Ghostpoet.

L’échappée belle

Corto, à jamais © Saâd Kadhi

J’en ai assez du confinement.

J’ai décidé de larguer les amarres de la peur, de tourner le dos aux falaises de l’incertitude.

J’ai décidé de me remettre à la religion, au culte du rêve et du voyage. Sur place.

J’ai pris place à bord d’un navire mystique, aux côtés d’un marin de qualité, un homme de goût, un gentleman comme il n’en existe plus.

A ses côtés, je ferai escale à Venise, je goûterai la mer salée. Nous irons ensuite repriser nos cals et nos accrocs dans une maison dorée, du côté de Samarkand.

Cette nuit, je marcherai vers le soleil. Et puis quand je l’aurai rejoint, un tango nous danserons.

Confinée

Un Autre Paysage, une variation © Saâd Kadhi

Je suis confinée.

Pourtant le soleil, l’air libre sont si près, à portée de main.

Je ne peux m’en saisir, de peur d’être happée par un mal invisible et effrayant.

Je vois cet autre paysage. Il était mien avant.

Mais je dois rester là. Pour l’instant.

Et un jour prochain, peut-être saurais-je de nouveau l’arpenter.

Peut-être pourrais-je desserrer les poings et tendre la main vers mon prochain.

La grisaille en nous

© Saâd Kadhi

J’ai fait une excellente marche ce matin, doublée d’une sortie photographique.

Cela me fit un bien fou.

J’ai respiré l’air frais à pleins poumons. Un salutaire silence régnait sur les rues désertées de Bruxelles. Le ciel était gai. Je le sentais à la fête, railleur car libre des gaz d’échappement qui, d’habitude l’étouffent et nous avec.

Les oiseaux s’en donnaient à cœur joie. Quand ils chantaient, je pouvais les entendre sans gêne aucune, comme je pouvais entendre ma respiration ou les bruits feutrés de mes pas.

Je ne rencontrai qu’une poignée de quidams et de dames. Celles-ci me sourirent et je leur retournai cette belle faveur.

Finalement, et n’en déplaise à Sartre, l’enfer n’est pas les autres. Du moins pas tous les autres.

Before the Corona War

Before the Corona War © Saâd Kadhi

Digital photo taken with a device called iPhone, which was designed by an American company called Apple and manufactured by XX-XXI Century slaves in China.

China was a 2000 years old civilisation located in Asia, before the continent was deserted and declared unsafe for humans.

The device was uncovered in a recently disinfected home in Brussels, New European Federation.

The church featured in this photo was destroyed in 2021 once super-spreaders were found hiding in it.